Jeunes

Qu’il s’agisse d’une expérience de quelques mois seulement ou de quelques années, les jeunes représentent une part toujours plus importante des expatriés. Souvent moins bien informés des démarches administratives à réaliser ils se sentent parfois bien seuls face à l’administration française et celle de leur pays d’accueil. De même, plus exposés au risque du chômage, il convient de les accompagner autant que possible dans leur recherche d’emploi et de création d’entreprise. Voici nos propositions :

  • Créer un site/plateforme dédié à l’orientation vers l’université en France et dans les pays de résidence pour les familles qui ne sont pas dans les lycées et établissements français
  • Travailler avec les autorités consulaires et les associations d’accueil, à mettre en place une session tous les 6 mois pour faciliter l’arrivée dans le pays hôte des étudiants français en Espagne, Erasmus, masters, chercheurs et stagiaires. Créer également un site/plateforme avec des fiches conseils (logement, formalités…) et une mise en corrélation de l’offre et la demande de logement, événement, stages…
  • Modifier le barème trop strict pour faciliter l’accès aux bourses pour les établissements français de l’étranger y compris pour ceux qui proposent le bachibac en Espagne.
  • Organiser une réunion civique pour les jeunes français et nouveaux adultes tous les ans consacrée à la France et ses valeurs (République, défense nationale, solidarité et écologie) et lancement d’une réflexion sur le maintien des liens avec les jeunes binationaux qui perdent l’accès à la langue et la culture française.
  • Concevoir des tutorats et tutoriels pour les jeunes en recherche d’emploi ou jeunes entrepreneurs.
  • Prévoir une assistance juridique de l’équipe parlementaire du député dans le domaine du droit du travail local

Des idées ? Nous Françaises et Français de l’étranger nous sommes riches de notre ouverture, de notre diversité, de notre dynamisme. Dites nous ce que vous souhaiteriez changer et construisons l’avenir ensemble.