Fiscalité

Souvent les Français·e·s établi·e·s à l’étranger sont victimes de stéréotypes, nous pouvons même être présenté·e·s comme des fraudeurs fiscaux ou fraudeuses fiscales. Une grande majorité d’entre nous est binationale, vivant et travaillant dans les conditions de droit local, payant les impôts dans le pays de résidence. Nous sommes pour une fiscalité lisible, claire et juste pour les Français·e·s établi·e·s hors de France. Pour cela nous souhaitons :

  • Faciliter les procédures entre les pays de résidence et la France.
  • Dématérialiser les démarches et offrir un accueil dédié pour rapprocher l’administration fiscale et les Français·e·s de l’étranger.
  • Créer un poste de référent·e fiscal·e pour tout le contient afin de faciliter nos démarches hors de France, avec un accès aux administrations dédié à nos situations.
  • Supprimer les prélèvements sociaux sur les revenus du patrimoine lorsque les personnes concernées ne sont pas affiliées à la Sécurité sociale française.
  • Créer un guichet monétaire « Français·e·s de l’Étranger » attaché aux services consulaires, permettant de réaliser sans commission bancaire les principaux transferts administratifs de fonds entre pays d’accueil en pays d’origine (pensions alimentaires, impôts locaux en métropole, retraites, aides sociales, etc.).

Des idées ? Nous Françaises et Français de l’étranger nous sommes riches de notre ouverture, de notre diversité, de notre dynamisme. Dites nous ce que vous souhaiteriez changer et construisons l’avenir ensemble.