Égalité Femme/Homme

Les Françaises de l’étranger sont elles aussi confrontées aux inégalités sociales et salariales. Près de 55 % des hommes expatriés sont cadres, tandis que les Françaises ne sont que 39 % à se ranger dans cette catégorie. Par ailleurs, les cas d’expatriation « subie » pour suivre le conjoint concernent en majorité les femmes qui voient leur carrière mise entre parenthèses et qui doivent s’adapter à un marché de l’emploi local. Quant aux situations des familles monoparentales, elles restent financièrement compliquées pour les mères seules qui ne perçoivent pas toujours de pension alimentaire. En ce qui concerne la santé, là encore les Françaises de l’étranger sont confrontées à une prise en charge locale parfois limitée et la médecine privée s’avère souvent synonyme de coûts élevés. C’est pourquoi, nous proposons :

  • Soutien aux demandes de bourses scolaires des familles monoparentales
  • Réduction des frais de scolarité dans les lycées français
  • Amélioration de l’information pour accéder à l’aide sociale mise en œuvre par le réseau consulaire
  • Accompagnement informatif pour mieux comprendre le système de santé du pays de résidence et aide aux démarches.

Des idées ? Nous Françaises et Français de l’étranger nous sommes riches de notre ouverture, de notre diversité, de notre dynamisme. Dites nous ce que vous souhaiteriez changer et construisons l’avenir ensemble.